9. Rachelle Desrochers

Publié le par Les amis de l'écovillage

Une autre des allégations de M. Grenier est de dire que, en connivence avec Daniel Zekkout, Aigle Bleu aurait forcé la vente d’objets spirituels à Rachelle Desrochers qui était alors à l’emploi du Sanctuaire et d’une autre compagnie amérindienne appartenant à Vincent Levesque.

M. Grenier parle d’arnaque. Voici ce que raconte Aigle Bleu : «La réalité est que j’ai entendu parler de cette transaction après-coup. La vente avait déjà été négociée et était terminée lorsque j’en ai eu connaissance. J’ai d’ailleurs trouvé cela très étrange : que voulait faire Mme Desrochers avec tous ces objets ?  Il faut rétablir les faits ici : M. Zekkout est un homme à l’intégrité irréprochable. J’ai souvent acheté son matériel, qui était toujours de très haute qualité à des prix très raisonnables.

Mme Desrochers, quant à elle, fut remerciée de ses services pour le Sanctuaire à l’automne 2006. Bien qu’elle ait mis beaucoup de temps et de cœur au travail, en oeuvrant tout spécialement à l’organisation et la tenue du colloque, ensuite, faute de revenus suffisants, on a dû mettre fin à l’entente verbale entre elle et le Sanctuaire. C'est alors qu'elle s’est rapprochée de M. Grenier.

Aussi, alors qu’elle était membre du Sanctuaire, Mme Desrochers a vécu, lors d’un événement public organisé par l’écovillage, une situation subite qui a été un choc terrible pour elle. Le fait que cette situation traumatisante se soit produite la journée d’une des rares activités publiques du Sanctuaire, et directement à cause d’un membre de notre communauté, ainsi que son congédiement, ont indéniablement influencé par la suite son retournement contre le Sanctuaire et moi.  Elle a effectivement participé activement à la diffamation orchestrée par Michel Grenier et aux deux reportages qui sont venus salir ma réputation et celle de l’écovillage. 

Cependant tout ceci ne me rend nullement responsables de ses faits et gestes. De rejeter la responsabilité de son erreur sur moi (l’achat de matériel qui ne concernait ni le Sanctuaire ni moi) semble provenir de l’influence de M. Grenier. Ces événements expliquent par contre pourquoi cette femme a le ressentiment qu’il faut pour travailler de concert avec un tel homme


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article